Loading...

Toscane, Algarve, Costa Blanca : 3 marchés plébiscités par les Européens

Observatoire de la recherche immobilière Green-acres.com

En ce début d’été, zoom sur trois régions qui illustrent parfaitement les goûts et les critères d’investissement immobilier des Européens : un climat ensoleillé, une position géographique favorable, une histoire et une culture forte. Quintessence des marchés immobiliers italien, espagnol et portugais, la Toscane, la Costa Blanca et l’Algarve représentent à elles seules entre 30 et 45 % des recherches effectuées dans leurs pays respectifs.

Paris, le 6 juillet 2017

Avec plus de 17 millions de pages vues par mois et plus de 160 000 annonces disponibles, Green-acres.com propose avec son Observatoire une photographie unique du marché immobilier international. Particulièrement dynamiques, la Toscane, l’Algarve et la Costa Blanca partagent certains atouts mais cultivent aussi de vraies spécificités.

Région % des recherches / pays Prix moyen
Algarve (Portugal)

45,31 %

617 000€

Toscane (Italie)

29,84 %

693 000€

Costa Blanca (Espagne)

41,40 %

398 000€

Source : Green-acres.com, % des recherches (juin 2017)

La Toscane éternelle

Située au cœur de l’Italie, réputée pour son art de vivre, son vin et sa gastronomie, la Toscane est aussi le berceau de la Renaissance. A elle seule elle attire environ 30 % des recherches immobilières faites en Italie, et ce malgré un prix moyen de 693 000 euros, presque 50 % de plus qu’ailleurs. Outre les villas et propriétés viticoles exceptionnelles de la région de Florence qui y font grimper le prix moyen des biens à plus de 2 millions d’euros, ce sont les villes de Lucques et surtout de Sienne qui attirent le plus l’intérêt des investisseurs (9,5 % des visites pour un prix moyen de 795 000 euros). La partie côtière de la région, en revanche, reste beaucoup moins attractive malgré un prix moyen inférieur de moitié.

La Costa Blanca : un marché immobilier lié au tourisme de masse

Avec 41,4 % des recherches effectuées en Espagne, la Costa Blanca est la parfaite illustration d’un marché immobilier fortement lié au tourisme de masse. Pour 398 000 euros en moyenne, la région offre des biens 40 % moins chers qu’ailleurs en Espagne. Ici, les acheteurs, pour deux tiers français et britanniques, cherchent souvent un appartement dans l’un des vastes complexes de la région d’Alicante pour profiter des plages et des nombreuses infrastructures disponibles. « Si l’histoire et la culture ne sont pas absentes de la Costa Blanca, loin s’en faut, elles ne sont souvent pas la priorité pour les investisseurs » déclare Benoît Galy, le fondateur de Green-acres.com.

L’Algarve : le parfait compromis

La domination de l’Algarve sur le marché immobilier portugais est incontestable. Avec 5 villes parmi le top 6 des villes les plus recherchées au Portugal, elle représente 45,3 % des recherches. Avec un prix moyen légèrement supérieur à celui de la moyenne du pays, la région offre des opportunités à des profils d’acheteurs variés. Région phare de l’histoire du Portugal (vestiges romains et maures), l’Algarve abrite à la fois les plus belles plages et le 2ème aéroport du pays. « La force de l’Algarve » précise Benoît Galy, « c’est qu’elle est capable de proposer des biens autour de 500 000 euros sur son littoral comme des biens exceptionnels dans des villes historiques comme Loulé. La richesse de l’offre est sans doute la principale explication du succès que connaît la région ces dernières années ».

Retrouvez l’Observatoire complet sur http://www.green-acres.com/fr/Observatory

Leave a Comment


Suivez-nous !
facebooktwitterlinkedintumblr