Loading...

SONDAGE VIVASTREET : Les radars pas si dissuasifs en France

 Paris, le 10 mars 2016

Depuis octobre 2003 et ces 70 premiers radars automatiques fixes inaugurés en France, le dispositif s’est déployé très largement aux quatre coins de l’hexagone. Ils se trouvaient au nombre de 2 181 au 1er août 2015. Cette mesure représentait l’une des actions phares du quinquennat de Jacques Chirac, dans le but de lutter contre l’insécurité routière ; les routes françaises étant les plus dangereuses d’Europe. Plus d’une décennie plus tard, place aux résultats. Les radars ont-ils permis de réduire le nombre d’accidents ?

A la question posée par Vivastreet.com, n°2 des sites de petites annonces en France, « Pensez-vous que les radars soient dissuasifs ? », 52 % des personnes interrogées ont répondu « non ».[1] Mais qu’en est-il des chiffres ?

En 2015, les radars ont flashé 20 millions d’automobilistes, avec un taux de transformation de 65,7 %. Au total, ce sont 13 millions de PV qui ont été envoyés. Au niveau de la sécurité routière, les chiffres ont beaucoup évolué en dix ans. En 2002, 7 655 personnes avaient été tuées sur les routes, alors qu’en 2015, 3 464 personnes y ont perdu la vie.

Les radars ne sont pas les seuls responsables de cette diminution : en Allemagne, le nombre de morts a également baissé significativement ces dernières décennies, sans qu’aucune mesure spécifique comme les radars ne soit mise en place. En outre, les accidents de la route en France ont baissé bien avant l’apparition des radars. En effet, en 1972, on déplorait 18 034 décès sur les routes françaises, soit 2,4 fois plus qu’en 2002. En cause, les limitations de vitesse ainsi que l’amélioration des véhicules et de l’état des routes (refonte, aménagement des zones à risques, etc.).

Les Français restent donc mitigés quant à l’effet dissuasif des radars. Qu’en est-il dans les faits ? Vivastreet a cherché à déterminer le taux de récidive des « flashés » : « Combien de fois vous êtes-vous fait flasher l’année dernière ? », 56 % des personnes interrogées ont répondu « une fois » et 35 % « deux fois ». Les Français restent peu nombreux à connaitre plusieurs flashs dans l’année : 4 % des sondés ont été flashés trois fois et 6 % au moins quatre fois.[2]

Ainsi, ce sont 45 % des personnes qui se sont fait flasher une fois qui récidivent : les radars ne seraient donc pas si dissuasifs.

Cédric Brochier, General Manager France de Vivastreet explique ce phénomène : « Deux aspects entrent en ligne de compte concernant les radars. Beaucoup de personnes possèdent des détecteurs de radars dans leur GPS (pratique pourtant illégale) ; ils réduisent ainsi leur vitesse par anticipation. D’autre part, les radars restent placés dans les mêmes zones, il est donc aisé de les repérer dans ses trajets quotidiens. Cela permet donc de ne pas se faire flasher dans la majorité de ses déplacements. Dans la majorité des cas, les flashs ont lieu dans des contextes de trajets inhabituels, en vacances par exemple. Enfin, se faire flasher n’est pas dramatique, quand cela arrive une fois, les automobilistes ne deviennent pas forcément plus vigilants pour autant et le risque de se faire flasher à nouveau reste quasiment aussi important que pour la première fois. »

Depuis 40 ans, l’insécurité routière diminue en France de manière générale. Toutefois le gouvernement tente d’innover toujours plus dans le but de rendre les accidents rarissimes. Ainsi, le pays se dotera dans les années à venir d’un ensemble de 10 000 nouveaux radars leurres et de 500 nouveaux radars fonctionnels, dans le but de réduire la vitesse excessive, cause de nombreux accidents graves.

A propos de « www.vivastreet.com »

VIVASTREET est aujourd’hui le numéro 2 en France des sites de petites annonces gratuites. Il met à disposition des internautes plus de 5 millions d’annonces actives en permanence (dont 1 million sur la France) allant des petites annonces d’achat-vente (immobilier, voitures d’occasion, objets, vêtements…) aux services à la personne (offres d’emploi, babysitting, dépannage…).

Créé en 2004 par Yannick Pons et une équipe de professionnels français, Vivastreet est présent dans 14 pays (essentiellement en Europe et en Amérique Latine, mais aussi en Afrique du Nord) et compte plus de 28 millions de visiteurs uniques par mois, dont près de 10 millions sur www.vivastreet.com, en France. Toutes les annonces et photos postées sont contrôlées manuellement pour en vérifier le contenu. Le site offre ainsi aux utilisateurs une expérience d’achat et de vente simple, unique et sécurisée ; innovant toujours pour proposer des prestations qualitatives au quotidien, Vivastreet.com a été Élu Service Client de l’Année 2015 et 2016.

 

Contact Presse, agence Sine Nomine

Erika Jacquot
Consultante RP
Mail : erika.chapelain@sinenomine.fr
Tel : 01.44.69.90.57

[1] 575 personnes ont répondu à ce sondage mené du 15 au 21 février sur Vivastreet.com

[2] 1031 personnes ont répondu à ce sondage mené du 22 au 28 février sur Vivastreet.com

Leave a Comment


Suivez-nous !
Facebooktwitterlinkedintumblr