Loading...

Louer son logement pendant l’Euro 2016 ? Pas question !

Pour la troisième fois, la France va accueillir l’Euro de football. Du 10 juin au 10 juillet 2016, 2,5 millions de supporters sont attendus dans les dix villes qui accueilleront les matchs. Une occasion pour les Français de louer leur logement aux touristes, et arrondir leur fin de mois ? Pas si sûr ! A la question « Prévoyez-vous de louer votre logement à des touristes durant l’Euro 2016 ? », seulement 8 % des Français ont répondu « Oui »[1].

92 % des Français ne souhaitent pas louer leur logement pendant l’Euro

Lens, Nice, Saint-Étienne, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Lille, Marseille, Paris et Saint-Denis sont les dix villes qui ont été choisies pour accueillir les matchs de l’Euro 2016 de football, l’évènement sportif du début de l’été.

2,5 millions de supporters, dont 1,5 million d’étrangers (provenant de 180 pays), prévoient de venir assister aux matchs dans les villes hôtes. Le problème du logement se pose donc : hôtels déjà complets, prix exorbitants… La Tour Eiffel a même été ouverte pour pouvoir y dormir !

Les bordelais, toulousains et autres parisiens pourraient profiter de cet afflux pour louer leur bien aux fans de foot. Et bien non ! 92 % des sondés ont répondu ne pas vouloir louer leur logement pendant le mois de compétition.

Pourtant, l’Euro 2016 est une manne pour les particuliers. Les touristes se battent pour trouver des hébergements accessibles et proches des stades, et les propriétaires peuvent jouer de cette forte demande pour augmenter leurs tarifs sur des sites d’échanges entre particuliers, comme Vivastreet ou Airbnb : environ 3 000 euros/mois pour un 2 pièces près du Parc des Princes !

De nouvelles restrictions qui limitent les hébergements entre particuliers

Pourquoi alors si peu de Français prévoient de louer leur logement au mois de juin ? Pour Thierry Langlois, Directeur Immobilier de Vivastreet, les nouvelles réglementations sur les locations entre particuliers pourraient être la réponse :

« Dans certaines villes, la location entre particuliers est devenue plus encadrée pendant la période de l’Euro. Les propriétaires ont le droit d’héberger des voyageurs à titre payant, mais doivent le déclarer à la mairie, par exemple. Cela reste cependant à l’appréciation du maire. Certains particuliers peuvent donc être freinés dans leur démarche.

Reste que de nombreux hôtels sont complets, ou bien affichent des prix extrêmement élevés, à quelques jours du coup d’envoi de la compétition. Il ne serait donc pas étonnant de voir le nombre d’annonces d’hébergement augmenter dans les prochains jours, puisque cela reste l’une des seules alternatives à l’hôtel ».

Beaucoup de Français souhaitent également profiter du privilège d’avoir un logement à proximité des stades, pour assister au match ou simplement profiter de l’ambiance, sans avoir à accueillir des inconnus chez eux. Le choix de la tranquillité et l’amour du foot est alors prioritaire sur la location (et les revenus engendrés).

[1] 1499 personnes ont répondu à ce sondage mené du 11 au 17 mai 2016 sur Vivastreet.com

Leave a Comment


Suivez-nous !
Facebooktwitterlinkedintumblr