Loading...

L’emploi dans les Industries créatives : 3 idées reçues à oublier

Emic, l’Ecole du Management des Industries Créatives, lève le voile sur certains préjugés dans l’emploi de l’industrie du Jeu Vidéo et de la musique

 

 

Alerte média – Paris, le 10 avril

 

  1. Pour travailler dans le secteur des jeux vidéo, il faut être informaticien, designer ou graphiste FAUX

Ces métiers sont essentiels dans la création notamment. Mais toutes les compétences de l’entreprise sont représentées dans le secteur des jeux vidéo : marketing, communication, commercial, finance, RH, etc. Et ces domaines recrutent, en France et à l’étranger !

« En revanche, il y a certaines spécificités au management des développeurs de jeux vidéos :  la contrainte de temps importante due (souvent) à la longueur des développement, sensibilité artistique parfois, contexte international et multiculturel omniprésent, pour ne citer que celles-ci » précise Thomas Grellier, co-fondateur d’Emic

 

  1. Pour être recruté comme directeur artistique dans une maison de disques, un diplôme d’ingénieur du son est indispensable FAUX

Le métier de directeur artistique (ou talent scout) est ouvert à tous les jeunes quelque soit la formation. Néanmoins des qualités humaines adaptées au secteur sont indispensables

« Emic forme les jeunes aux spécificités du secteur de la musique : outre la passion pour la musique bien entendu des qualités humaines telles que l’adaptabilité, l’intelligence situationnelle, la capacité à être inventif, l’ouverture d’esprit et une certaine empathie sont nécessaires pour faire son chemin dans ces industries» précise Daniel Findikian, fondateur d’Emic

 

  1. Il existe peu de métiers et peu de débouchés dans les métiers du management dans la filière musicale : FAUX

Le secteur des industries musicales est très fortement médiatisé, mais les métiers qu’il regroupe sont souvent très méconnus du grand public. Derrière un album, un concert, un artiste, un festival, un site de musique, se cache une multitude de metiers: chef de projet, directeur artistique, chargé de production, attaché de presse, responsable artiste, community manager artiste, responsable communication, compte clé etc…

Selon une étude d’Ernst & Young de 2015 (Panorama de l’économie de la culture en France) le secteur de la musique regroupe plus de 234 700 emplois directs et le spectacle vivant (au sens large) plus de 235 200 emplois direct en France.

« Ainsi, près de 95 % étudiants ont trouvé un emploi à l’issue de leur formation MBA Musique » précise Daniel Findikian, fondateur d’Emic

À propos d’Emic

 

EMIC (Ecole de Management des Industries Créatives) est une nouvelle école qui forme les étudiants aux métiers du management dans les secteurs du jeu vidéo et de la musique. C’est en proposant un accompagnement spécialisé et personnalisé, des cours dispensés par des experts du secteur ainsi que des partenariats prestigieux et une pédagogie de « Learning by Doing » propre à l’école que EMIC valorise l’employabilité et se veut formateur MBA de haut niveau

Leave a Comment


Suivez-nous !
facebooktwitterlinkedintumblr