Loading...

La rentrée approche ! Appartager.com vous donne quelques conseils pour trouver votre colocation au plus vite

S’assurer du bon rapport prix/surface et ajuster son budget

Préparer son dossier : formalités, rendez-vous, signature du bail

Poser et se poser les bonnes questions avant de se lancer dans la coloc’

Les aides de l’Etat : ALS / ALF / APL, Locapass, CLE

Loi ALUR : vers une baisse des loyers depuis le 1er août 2015 ?

 

Paris, le jeudi 3 septembre 2015

A l’approche de la période de rentrée scolaire, nombre d’étudiants s’attèlent à la recherche d’une colocation, parfois dans l’urgence. Et si la tendance démontre depuis plusieurs années que le partage d’un loyer avec des tiers est le moyen de se loger le plus économique, en plus d’être convivial, trouver la colocation idéale relève souvent d’une mission périlleuse tant le marché de l’offre et de la demande est tendu. Pour mener à bien sa recherche, il convient d’être bien informé, méthodique, et de savoir à quelles portes frapper pour mettre toutes ses chances de son côté.

Où et quoi chercher ?

Les couloirs des écoles et universités ou les commerces de quartier regorgent de petites annonces de colocations qui proposent parfois des conditions alléchantes sur le papier. Il convient de rester vigilant : personne n’est à l’abri d’un propriétaire et/ou futur colocataire sans scrupules ! En aucun cas vous ne devez avancer de l’argent ni signer un contrat à l’aveugle.

Si le réseau d’amis et le bouche à oreille semblent les moyens préférés pour trouver la coloc’ idéale, la recherche via le web se révèle une solution rapide et efficace. Appartager.com propose des milliers d’offres disponibles dans toute la France. En outre, son blog donne des conseils pratiques pour booster votre recherche :

  • Rédigez une annonce détaillée ;
  • Choisissez des photos qui reflètent votre personnalité ;
  • Remplissez les critères de recherche facultatifs ;
  • Utilisez les fonctionnalités de recherche du site ;
  • Soyez attentifs aux arnaques.

Préparer son dossier

Le temps moyen pour trouver une colocation est de 20 jours. Pour optimiser ce délai et vous positionner rapidement, préparez d’avance votre dossier avec les pièces à fournir :

  • Photocopie d’une pièce d’identité ;
  • Trois derniers bulletins de salaire, attestation de votre employeur et dernier avis d’imposition si vous avez un job ;
  • Justificatifs de votre garant si vous êtes étudiant ou sans emploi ;
  • RIB.

Se démarquer, faire bonne impression

En France, le marché de la colocation ne cesse d’évoluer, montrant une grande proportion d’actifs (46,5 %) préférant la vie en communauté à la location en solo. Les étudiants, a priori moins solvables mais majoritaires (52,6 %), doivent composer avec cette concurrence accrue et se démarquer. De plus, les clichés sur le mode de vie estudiantin ont la vie dure, et certains critères d’acceptation de candidats sont rédhibitoires pour les propriétaires et colocataires déjà en place. De fait, le recrutement d’un coloc’ s’apparente souvent à une embauche. C’est pourquoi il est conseillé de s’y préparer avec soin. Un colocataire potentiel avec des revenus faibles ou moyens peut avoir l’avantage sur quelqu’un de plus aisé s’il inspire confiance ou a l’air plus sympathique. Voici quelques conseils pour gagner des points :

  • Au préalable, sachez estimer le nombre maximum de colocataires que vous êtes capables de tolérer au quotidien et tenez-vous à ce chiffre ;
  • Lors du rendez-vous, soyez ponctuel ;
  • Vos futurs colocataires vous demanderont si vous êtes ordonné, respectueux de l’intimité d’autrui, des horaires ou du ménage, si vous avez un défaut ou une particularité à signaler, etc. : soyez honnête ;
  • Ne racontez pas toute votre vie et n’étalez pas vos problèmes dès le premier contact, vous pourriez paraître trop bavard, voire intrusif : sachez rester discret et mesurez vos propos ;
  • Mentionnez vos hobbies ou passions : des affinités sont possibles avec certains colocataires.

Vos valeurs, votre mode de vie, mais aussi le feeling seront déterminants pour vous faire adopter… ou non ! La Charte des Colocataires conçue par Appartager.com rappelle les bonnes attitudes et réflexes à adopter si l’on décide de se lancer dans la vie en communauté.

Quel prix pour quelle surface et quelle coloc’ ?

Dans une colocation, la quote-part moyenne à régler par individu varie notamment selon que le logement se situe à Brest ou à Paris. Comme le montre le dernier Baromètre de la Colocation d’Appartager.com, les tarifs oscillent actuellement entre 305 € et 561 € par mois, quand le budget moyen d’un étudiant s’élève à 484 euros. Ceux qui souhaitent habiter en région parisienne sont donc souvent forcés de se serrer la ceinture, car les logements y sont de surcroît plus prisés et plus chers s’ils sont à proximité des transports et des universités.

Le déséquilibre entre l’offre et la demande (à Paris, on compte 7 demandes pour 1 offre) ne doit cependant pas donner lieu à des débordements, notamment en termes de surpeuplement. Les choses sont plus faciles lorsqu’un groupe de personnes se met en quête d’un appartement à louer à plusieurs, dans la mesure où l’on suppose que ses membres se connaissent et ont évalué leurs besoins. Mais c’est plus délicat d’arriver pour combler un départ. Si vous sélectionnez une annonce qui vous plaît mais qui manque de détails, contactez le(s) propriétaire(s) ou colocataire(s) afin de vérifier si le logement :

  • Prévoit une surface minimale de 9 m² par personne, avec une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 m ;
  • Est fumeur / non-fumeur ;
  • Abrite ou non des animaux, en cas d’allergies ou de phobies ;
  • Accueille des enfants en bas âge, ce qui peut impliquer un rythme de vie incompatible avec celle d’étudiant ;
  • Est convenablement orienté / lumineux ;
  • N’est pas situé dans un quartier bruyant ou insalubre.

Il convient également de se renseigner en amont sur les garanties et pièces à fournir, le montant de la caution, des charges et taxes, le type de chauffage (électrique / gaz, collectif ou non). Une visite préalable du logement, si possible « aux heures de pointe » en fin de journée, est évidemment indispensable notamment pour vérifier :

  • L’état de propreté de l’appartement et l’hygiène de la communauté ;
  • Les traces d’humidité, le niveau de vétusté des équipements et des sanitaires ;
  • L’ambiance générale : assurez-vous, dans la mesure du possible, de rencontrer tous vos futurs colocataires pour vous faire une idée.

Signature du bail, emménagement et déménagement

Ça y est : vous l’avez trouvée ! Il est maintenant indispensable de bien lire les modalités du bail de colocation : préférez un bail individuel à votre nom, même s’il est plus cher. Dans les baux collectifs, attention aux cautions solidaires qui risquent de vous mettre sur la paille en cas de litige ou pépin. De même que pour l’abonnement EDF-GDF, l’assurance habitation doit faire apparaître tous les colocataires. Comme elle ne couvre pas les dommages causés aux colocataires, il est conseillé de souscrire une garantie « Recours des voisins et des tiers ». Enfin, pour éviter tout contentieux, mieux vaut choisir un abonnement illimité pour la téléphonie, Internet et la télévision. Autrement, il faut opter pour la facturation détaillée.

Consultez le site de l’ADIL (Association Départementale d’Information sur le Logement) de votre région pour de plus amples renseignements.

Il vous incombe ensuite de faire un certain nombre de démarches administratives auprès des divers organismes auxquels vous êtes rattachés. Le site web du Service Public liste de manière exhaustive toutes ces démarches.

Ne pas oublier les aides de l’Etat

L’Etat propose des aides (non cumulables) au logement pour les étudiants aux revenus modestes par le biais de la CAF. Pour les résidences en colocation, il peut s’agir :

  • De l’ALS (Allocation de Logement Social) ou de l’ALF (Allocation de Logement Familiale) en cas d’enfants à charge ;
  • De l’APL (Aide Personnalisée au Logement), à condition que le logement soit conventionné et que le nom de chaque colocataire soit notifié sur le bail.

Certains étudiants peuvent être éligibles à Locapass (1% logement) pour financer leur déménagement, leur dépôt de garantie ou leur caution. Cette solution est particulièrement précieuse en cas de défaut de garant.

Depuis 2014, l’Etat peut également se porter caution pour le paiement des loyers étudiants via une demande au Crous. A noter que dans le cas d’une colocation, chaque membre doit faire sa demande de garantie. N’hésitez pas à consulter le site Lokaviz pour tout savoir sur le dispositif CLE.

Les loyers encadrés ?

Depuis 20 ans, la courbe des loyers dans les grandes villes ne cesse de croître. Au second trimestre 2015, le baromètre Appartager.com faisait état d’une hausse moyenne du loyer en colocation de 2,3 % dans l’Hexagone entre 2014 et 2015. Depuis la parution du décret
n° 2015-650 du 10 juin 2015 (loi ALUR) sur l’encadrement des loyers, la hausse des prix des locations, et des colocations, pourrait se stabiliser dans les villes où elle est très élevée. Cette toute récente réglementation est applicable aux logements vides ou meublés loués dans le parc privé depuis le 1er août 2015… encore faut-il qu’il y en ait en quantité suffisante, ce qui est loin d’être le cas.

À propos de Appartager.com Partager plus qu’un toit

Avec 10 millions de visiteurs par an et la plus grande communauté de colocataires en France, Appartager.com est aujourd’hui le N°1 de la colocation en ligne dans l’Hexagone. Par ailleurs présent dans 25 pays et disponible dans 12 langues, Appartager.com est également le premier site de la colocation dans le monde, où il totalise plus de 500 millions de pages vues par an et 80 millions de visiteurs.

Parmi les clés de son succès, Appartager met tout en œuvre pour garantir la meilleure expérience possible, pertinente et sécurisée, à ses utilisateurs. Ses équipes vérifient ainsi manuellement chacune des annonces et des photos postées, afin de repérer les arnaques ; les annonces périmées sont, quant à elles, systématiquement supprimées, pour ne proposer que des offres bien réelles et disponibles.

Créé en 1999 par Yannick Pons, Appartager.com est une filiale du groupe W3, auquel appartiennent également Vivastreet.com et Colocation.fr.

Plus d’informations : http://www.appartager.com/

Nous suivre : https://www.facebook.com/Appartager

Contact presse – Sine Nomine

Cécile Lipovetzky
Consultante RP
06 09 84 01 08
cecile.lipovetzky@sinenomine.fr

Suivez-nous !
Facebooktwitterlinkedintumblr