Loading...

La 12ème Semaine du Son : les Audioprothésistes se mobilisent pour les oreilles des Français !

Alors qu’une récente étude Ipsos-La Semaine du Son met en lumière la dégradation inquiétante de l’audition des jeunes, les audioprothésistes montent au front pour la prévention. A l’occasion de La 12ème Semaine du Son qui débute le 19 janvier 2015, ils invitent leurs concitoyens à venir poser toutes leurs questions et à découvrir des solutions simples pour prévenir la baisse d’audition.

Paris, le 6 janvier 2015

Etude Ipsos-La Semaine du Son : les 15-45 ans pas assez préoccupés par les conséquences de l’exposition au son fort

Bruits du travail et bruits urbains, musique écoutée très fort, bureaux partagés, machines, transports… Les Français sont de plus en plus exposés. Les 15-30 ans particulièrement friands d’une musique « mobile », l’écoutent sans surprise plus fort que leurs aînés. Parmi les autres enseignements de l’étude « Les jeunes et l’environnement sonore[1] », parue le 27 novembre dernier, on apprend que :

  • 78% des 15-45 ans ont déjà ressenti des troubles auditifs après une forte exposition sonore ;
  • 59% de ceux qui ont déjà ressenti un trouble auditif déclarent n’avoir rien fait pour s’informer à ce propos.

Eric Bizaguet est audioprothésiste et président du Collège National d’Audioprothèse, la société savante et scientifique de la profession. Il rappelle que l’audition est un sens fragile qui doit être préservé et dont la dégradation peut avoir des répercussions importantes sur les échanges sociaux, les capacités cognitives et le profil psychologique : «  Parmi les causes de certaines déficiences auditives, les atteintes liées aux traumatismes sonores pourraient être évitées par la prévention et la protection contre les bruits excessifs, aspect capital puisque les cellules de l’oreille n’ont pas la capacité de se renouveler ».

C’est dans ce contexte qu’aura lieu à partir du 19 janvier prochain La 12ème Semaine du Son, un événement qui permet de faire un état des lieux de tous les sujets liés au son, partout en France. Pour cette édition, l’ensemble des 3 000 audioprothésistes français se joignent à la mobilisation pour la première fois avec un objectif : renforcer la prévention !

Les audioprothésistes s’engagent à l’occasion de La Semaine du Son

« Quels bouchons faut-il porter à un concert de hard rock ? »

« Est-ce que j’abîme mes oreilles avec mon casque audio ? »

« Comment se préserver du bruit de la circulation ? »

 

Pendant La Semaine du Son, les audioprothésistes encouragent jeunes et moins jeunes à venir discuter avec eux de tout ce qu’ils ont toujours voulu savoir sur l’audition sans jamais oser le demander. En effet, ces professionnels de santé bénéficient, en plus de leur formation technique, d’un volet psychologique solide. Une compétence qu’ils mettront en avant en ouvrant leur porte pour :

  • donner des informations préventives sur la protection de l’audition ;
  • réaliser des repérages de troubles auditifs.

Luis Godinho, président du Syndicat National des Audioprothésistes – UNSAF, sera en première ligne de cette mobilisation : « La baisse d’audition, une fois installée, est irréversible ! Les audioprothésistes sont conscients de ces enjeux et c’est pour cette raison qu’ils sont mobilisés sur tout le territoire !»

Les audioprothésistes présents au colloque DGS-La Semaine du Son du Ministère de la Santé, le 19 janvier 2015

Elaborer la politique de santé, notamment par la prévention des risques, est une des missions de la Direction Générale de la Santé (DGS). Or les bonnes pratiques existent, et doivent être diffusées ! Pour cette raison, les audioprothésistes, spécialistes de la santé auditive, interviendront lors de deux tables rondes du colloque « Sensibilisation des professionnels de santé aux risques auditifs et aux moyens de les prévenir » qui ouvrira La Semaine du Son.

Pour retrouver le programme détaillé de La Semaine du Son à Paris et en régions : www.lasemaineduson.org

À propos du CNA

Le Collège National d’Audioprothèse veille à la qualité technique, scientifique et pédagogique de l’enseignement de la profession d’audioprothésiste et assure la représentation et la défense des intérêts déontologiques et moraux des audioprothésistes.

Dans ses formations, le CNA organise un enseignement post-universitaire auquel participent plus de 1000 professionnels.
Pour toute information complémentaire, visitez le site : www.college-nat-audio.fr

À propos du SYNAM

Le Syndicat National de l’Audition Mutualiste est le Syndicat de l’enseigne Audition Mutualiste, enseigne gérée par les organismes relevant du Code de la Mutualité. Elle compte plus de 350 centres d’audition en France métropolitaine et en outre-mer et est animée par plus de 400 professionnels salariés. Le réseau Audition Mutualiste offre une réponse supplémentaire au mode d’exercice de la profession d’audioprothésiste avec près de 10% de part de marché national. Conseiller, équiper et accompagner sont les grandes lignes directrices d’Audition Mutualiste – Votre Audition, Notre Priorité.

Pour toute information complémentaire, visitez le site : www.auditionmutualiste.fr

À propos du SYNEA

Le Syndicat National des Entreprises de l’Audition (SYNEA) regroupe dix des plus importantes enseignes d’audioprothésistes : Audika, Amplifon, Conversons, Audio 2000, Audition Santé, Audition Conseil, Grand Audition, Audionova, Vivason, Entendre. Toutes ces enseignes sont dédiées exclusivement à l’audition. Le SYNEA représente aujourd’hui plus de 2200 centres d’audioprothèses répartis sur toute la France, soit 50% des centres français, 3000 employés dont plus de 1100 audioprothésistes. Ces chiffres en font un acteur incontournable du marché français de l’appareillage auditif.

Face au vieillissement de la population française, le rôle du SYNEA est de sensibiliser et d’informer la population et les pouvoirs publics sur la déficience de l’audition, véritable enjeu de santé public.
Pour toute information complémentaire, visitez le site : www.synea.net

À propos de l’UNSAF

Le Syndicat national des audioprothésistes – UNSAF est né en avril 2011 de la fusion des trois syndicats historiques de la profession. Il est l’organisme professionnel représentatif des audioprothésistes auprès notamment des instances nationales en charge de la santé, comme l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) et le Haut Conseil des professions paramédicales (HCPP) où le syndicat occupe un siège.

L’UNSAF est également présent au niveau européen au sein de l’Association européenne des audioprothésistes (AEA). Il est présidé depuis Juin 2012 par Luis Godinho.
Pour toute information complémentaire, visitez le site : www.unsaf.org

Contact Presse                                                                                                                                        

Erika Nardeux
erika.nardeux@orange.fr
Tél. 06.50.96.37.74


[1] Ipsos Santé, échantillon national représentatif de 501 personnes des 15-45 ans, pour La Semaine du Son avec le soutien de la Direction Générale de la Santé.

Suivez-nous !
facebooktwitterlinkedintumblr