Loading...

Dans les coulisses du Cours Florent Exécutive : la formation à la prise de parole en public

Marjorie Zabollone est Directrice ingénierie au sein de l’agence Patriarche, une agence d’architectes et d’ingénieurs comptant 150 collaborateurs et qui assure la conception de lieux de travail, habitats et espaces publics depuis 1960. Elle a suivi entre novembre 2016 et janvier 2017 une formation individuelle à la prise de parole en public au Cours Florent Exécutive.         

L’activité professionnelle de Marjorie Zabollone l’amène à présenter et défendre la dimension technique de nombreux projets architecturaux auprès de professionnels :

« Je suis souvent amenée à faire des interventions publiques, que ce soit lors de présentations de projets, de jurys de concours, etc. » Un exercice qui lui est devenu familier, mais sur lequel elle a souhaité porter un nouveau regard : « Je n’ai jamais eu le sentiment de rencontrer de difficulté particulière lors de mes interventions en public, pas plus que de souffrir de problèmes d’élocution spécifiques. C’est plutôt l’envie d’accompagner la progression de mon agence et de mon statut qui m’a poussée à faire appel à mon service RH pour suivre une formation. En effet, au-delà des qualités techniques du projet que je dois présenter, je me suis rendue compte avec le temps, qu’il fallait aussi porter des intentions, des convictions, et qu’un échange humain de qualité devait, de même, se faire à cette occasion. Je n’avais donc pas d’attente précise si ce n’est celle de progresser à l’oral, de gérer mieux mon émotivité, de retrouver un véritable plaisir à parler en public et de me sentir en phase avec l’image professionnelle que je véhicule. Le contenu que je porte est plus technique, moins sensible : comment trouver une posture cohérente avec cela et qui me convienne ? En résumé : je souhaitais me sentir en phase avec l’image que je peux renvoyer à l’occasion de ces présentations ».

Après qu’on lui ait proposé une première sélection de trois formations, Marjorie a très vite choisi celle du Cours Florent Exécutive, première à attirer son attention :

« Je n’ai pas hésité car la référence au Cours Florent et à son renom fait beaucoup plus rêver que ne le fait un organisme de formation standard ! Il faut également reconnaître que nous sommes aujourd’hui abreuvés d’offres de formation et de coaching en tout genre, qui promettent à peu près tout et n’importe quoi au point d’en être insupportables. L’offre du Cours Florent Exécutive, sa différence due à un contexte particulier, en l’occurrence celui de la formation exigeante de l’acteur, m’a paru plus sincère. Elle ne connotait pas le coaching » précise-t-elle.

L’expérience la convaincra dès la première séance qui lui fait reconsidérer la préparation de ses interventions :

« Je n’ai jamais reçu, au cours de mes études d’ingénieur, de formation à la rhétorique, ni quoi que ce soit de ce genre, qui m’aurait enseigné les fondamentaux de la prise de parole en public ou de la gestion de mon image dans des circonstances professionnelles. Très rapidement, j’ai perçu chez moi des lacunes que je ne me connaissais pas. On a tendance à penser que la capacité à s’exprimer publiquement est innée, or ce qui s’apprend et est fondamental, c’est qu’on ne peut prendre la parole sans s’être préparé soi. Dans nos métiers, on soigne particulièrement la phrase écrite, on paramètre aussi les images ; on travaille donc énormément le fond et la forme de ce qui est présenté, mais par habitude et aussi, par confiance en soi, on ne travaille que le propos, pas la forme de ce propos. »

Exercices, conseils, cas concrets et séances filmées conduiront Marjorie à progresser en toute confiance :

« Avec cette formation, j’ai appris, expérimenté et véritablement vécu le fait que la forme que je donne à mon propos est aussi un travail en soi. On ne pense jamais, par exemple, à la façon d’utiliser les silences, où et quand les poser ; pas plus qu’on ne pense au sourire qui peut aussi être perçu comme défensif, ou comme un signe d’inconfort du plus mauvais effet. Il faut apprendre à ne pas sourire tout le temps ! Placer ses silences est une technique que je n’utilisais pas, alors que, bien placé, un silence apporte énormément de sens, de même qu’un regard porté à tel ou tel instant.

Chaque séance a été extrêmement productive, je n’ai jamais eu l’impression de perdre mon temps et jusqu’à la dernière, je n’ai cessé d’apprendre. Dans mon métier, il y a des choses qui ne se changent pas, notamment le déroulé technique d’une présentation, qui est incontournable. Ce qu’on peut changer, c’est la façon dont on le porte. Si l‘on sait par exemple, que l’on a un point de faiblesse dans une offre, cette certitude ne doit pas porter négativement sur la présentation, il faut savoir s’en servir et porter son offre avec conviction. »

Au-delà des points techniques fondamentaux, Marjorie a apprécié une formation « extrêmement personnalisée, à l’opposé de toute standardisation ou recette. Mon professeur était remarquable en cela : il a su vraiment adapter ce travail à qui je suis, aux projets que je dois porter et à mon expérience. L’approche, l’écoute, la compréhension, et un interlocuteur qui a véritablement cherché, non pas à me plier à des règles, mais à s’adapter à qui je suis, ont été extrêmement efficaces pour moi. Aujourd’hui, alors que tout le monde s’improvise coach sans en avoir nécessairement les qualités, j’ai eu la très grande chance de faire l’expérience de ce qu’un véritable coaching peut donner de meilleur, et ce, avec une écoute, une compréhension et une intelligence que je n’attendais pas des formations ! »

Leave a Comment


Suivez-nous !
facebooktwitterlinkedintumblr