Loading...

Conférence « Les femmes dans le numérique » : l’ESIEA s’engage pour mieux faire comprendre les enjeux de la mixité

Fatiha Gas, directrice du campus de Paris-Ivry de l’ESIEA, les étudiants de l’école et le club Elles@ESIEA invitent des personnalités féminines du numérique à évoquer en public les « sujets qui fâchent » et aborder de front la question de la féminisation d’un secteur encore trop masculin.

Paris, 19 avril 2017

L’ESIEA, école d’ingénieurs du monde numérique, réaffirme son positionnement en faveur des femmes, trop peu nombreuses à s’investir dans les carrières liées à l’informatique et aux nouvelles technologies, au travers d’une conférence intitulée « Les Femmes dans le numérique » qui se tiendra le 25 avril à la Mairie du Vème arrondissement de Paris de 18h à 20h30.

À l’initiative de Fatiha Gas, organisée par l’ESIEA, ses étudiants et le club Elles@Esiea, cette conférence s’adresse aux professeurs des lycées et de grandes écoles, aux lycéens, ainsi qu’aux responsables d’entreprises, dans le but de sensibiliser à la question de la mixité dans les secteurs de l’informatique et du numérique.

À peine un tiers de femmes dans le numérique

Entre 1972 et 1985, l’informatique était la deuxième filière comportant le plus de femmes ingénieurs. Aujourd’hui, et alors que le secteur du numérique, en plein essor, est proche du plein emploi (91% des diplômés en informatique en 2013 étaient en CDI contre 59% pour l’ensemble des diplômés[1]) les femmes représentent, tous métiers confondus, un peu moins de 28% des effectifs (contre 48% dans le reste de l’économie). Elles sont également sous-représentées (16%) dans les métiers techniques tout en étant plus souvent présentes dans des fonctions dites de support : marketing, communication, commercial.

Les conséquences de cette répartition inégale affectent non seulement les femmes mais aussi la compétitivité d’un secteur appelé sous peu à manquer de talents.

Pour inverser la tendance, les deux ministères de l’Education nationale, des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes ainsi que le secrétariat d’Etat chargé du Numérique et de l’Innovation ont signé en début d’année un plan pour la mixité des métiers du numérique[2]. C’est dans ce contexte que s’inscrit la conférence « Les Femmes dans le numérique ».

Stéréotypes, autocensure, manque d’informations : pourquoi les femmes délaissent le secteur ?

Selon une récente étude commanditée par l’Oréal, 67% des Européens considèrent que « les femmes n’ont pas les capacités pour devenir des scientifiques de haut niveau[3] ». Ce décalage manifeste entre une perception optimiste de l’évolution des mentalités et la réalité de terrain montre que la question de la mixité demeure sous estimée aujourd’hui, à la fois dans son étendue et dans sa complexité.

Absence de modèles, persistance des stéréotypes (qui confinent les femmes dans les professions dites « de soin »), jeux d’enfance fortement sexués, autocensure, etc. ; de nombreux facteurs concourent à cette faible représentation des femmes dans le secteur du numérique. À cela faut-il ajouter que les jeunes femmes ne possèdent pas une bonne connaissance des filières de formation et des débouchés du secteur et ne sont pas incitées à se renseigner, que ce soit par le corps enseignant ou par leurs parents.

Outre les mesures à prendre pour remédier à cet état de fait et attirer les jeunes femmes vers le numérique, cette conférence sera aussi l’occasion d’aborder des sujets pratiques tels : la transition de l’école à l’entreprise, les postures à adopter et les pièges à éviter, etc. en vue d’informer les futures professionnelles. Florence Berthout, Maire du Vème arrondissement assurera l’introduction de la conférence. Parmi les invitées : Pascale Borel, Professeure, Département Innovation et Développement, ESC Clermont, Wendy Lubin, Consultante technique, Groupe Des Systèmes et des Hommes, Stéphanie Jourdain, Ingénieure, Alten, Céline Martinez-Clergeau, Consultante AMOA digital, Cap Gemini Nathalie Morin, Directrice des Opérations France, Devoteam, Consuelo Benicourt, Directrice RSE, Sopra-Steria, Marie-Thérèse Delaunay, Vice-Président et Directeur de Grand programme, CGI, Regina Russ, Managing director, Accenture Technology Solutions.

Mehdi Houas, Président de Talan, apportera son témoignage et des réponses aux questions « Pourquoi cette préoccupation de la mixité dans ce secteur ? » et « Comment les hommes perçoivent-ils le rôle des femmes dans le numérique ? »

Un cocktail de networking clôturera cette soirée.

Programme en ligne sur https://www.esiea.fr/conference-les-femmes-dans-le-numerique-2017/.

Les femmes dans le numérique

Mardi 25 avril, 18h – 20h30

Salle des fêtes de la Mairie du Vème arrondissement

21 place du Panthéon

75005 PARIS

Inscription (gratuite) sur weezevent.com

 

[1] source : economie.gouv.fr

[2] http://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/plan_mixite_numerique_vf.pdf

[3] http://fondationloreal.com/documents/-d2499d84-dfe5-4fc5-b44a-1a82c6cd1b1a/download?lang=en

Leave a Comment


Suivez-nous !
facebooktwitterlinkedintumblr