Loading...

Cellnex intègre 3 000 nouveaux sites en France

L’accord conclu avec Bouygues Telecom sera mis en œuvre dans le cadre de deux projets. Le premier porte sur le rachat de 1 800 sites au cours des deux prochaines années ; le second sur la construction de 1 200 nouveaux au cours des cinq prochaines années.

  • L’investissement nécessaire pour le rachat des 1 800 sites se monte à 500 millions d’euros. Cet ensemble, déjà opérationnel, sera progressivement intégré au portefeuille de Cellnex lors des deux prochaines années.
  • Une grande majorité des sites occupent des emplacements de qualité, dans des zones à forte densité de population, situation idéale pour le déploiement futur de la 5G.
  • Un second accord prévoit la construction de 1 200 nouveaux sites pour exécuter d’ici Il représente un investissement de 354 millions d’euros.
  • L’investissement total, qui s’élève à 854 millions, sera progressivement réalisé au cours de la période de 5 ans (2017-2022) prévue dans l’accord.
  • À l’issue de ces deux projets, Cellnex France assurera la gestion et l’exploitation d’un portefeuille unique de plus de 3 500 sites en France, dans des zones à forte demande, et sera ainsi prêt à capter une future croissance organique.
  • Cellnex France et Bouygues Telecom ont également conclu un contrat de service de 15 ans qui pourra être prolongé jusqu’à 15 années supplémentaires
  • Le carnet de commandes (contractuel) de Cellnex va croître de 50% par rapport à 8 000 millions (niveau actuel) à 12 000 millions d’euros. L’intégration de l’ensemble des sites permettra de dégager un Ebitda de 61 millions d’euros.
  • L’acquisition sera financée par des lignes de crédit disponibles, sans aucun impact sur la notation actuelle BBB- de la société.

Barcelone, le 1er février 2017.- Cellnex Telecom a conclu un nouvel accord en France avec Bouygues Telecom, permettant ainsi à Cellnex France d’ajouter 3 000 nouveaux sites à son portefeuille français qui en compte actuellement 500.

Cet accord porte sur deux projets: (1) l’acquisition d’un maximum de 1 800 sites urbains en France,  déjà opérationnels, pour une valeur totale de 500 millions d’euros. L’intégration sera progressive sur 24 mois. Et (2) la construction d’un maximum de 1 200 nouveaux sites pour une valeur d’entreprise totale de 354 millions d’euros. Ces sites seront exploités par Cellnex France à mesure qu’ils seront disponibles.

Ensemble et une fois les 3 000 sites intégrés par Cellnex France, ces projets devraient dégager un EBITDA annuel d’environ 61 millions d’euros sur une base pondérée et hors synergies.

Le PDG de Cellnex Telecom Tobias Martinez a souligné l’importance de l’accord conclu avec Bouygues Telecom, « qui confirme clairement les perspectives de collaboration à long terme avec Bouygues, ouvertes en juillet dernier.  L’intégration en 2017 et 2018 d’un nombre important de nouveaux sites déjà exploités et l’engagement d’intégrer un second ensemble à l’horizon 2022 à mesure qu’ils seront disponibles, permet à Cellnex de devenir en France un opérateur d’infrastructures de taille et de couverture intéressantes pour accompagner le déploiement actuel et à venir de technologies et d’équipements pour les fournisseurs d’accès haut débit, et notamment la 5G ».

« Il s’agit d’une étape décisive -continue Tobias Martinez-, pour Cellnex Telecom et l’extension de ses positions en Europe , qui vient consolider son rôle d’opérateur d’infrastructure de télécommunications de premier plan, capable de s’associer avec des opérateurs de réseau mobile dont les opérations et les besoins couvrent nombre de pays européens.  »

Bouygues Telecom a pour sa part indiqué que le contrat conclu avec Cellnex permet de «s’assurer du maintien de la qualité et de la capacité d’évolution de son offre Mobile sur le long-terme», tout en soulignant la demande croissante de nouveau sites de télécommunication existant en France «en raison du développement croissant des réseaux privés rendu possible par les nouvelles technologies.»

Actifs de qualité et partenariat à long terme avec Bouygues Telecom

Il convient de souligner la qualité des actifs qui seront inclus dans le portefeuille de Cellnex France. Une grande majorité des 1 800 sites intégrés au cours des deux prochaines années se trouvent en effet dans des zones à forte densité de population, situation idéale au regard de la croissance à venir et de la densification des réseaux (« small cells ») qui accompagneront le déploiement de la 5G.

Les sites déjà en service, et qui constituent ce premier groupe de 1 800, sont implantés dans toute la France et complètent le réseau actuel de 500 sites rachetés à Bouygues Telecom en 2016 et en cours d’intégration dans Cellnex France.

Bouygues Telecom étant le principal locataire de ces sites, les deux entreprises ont signé un Contrat cadre de services pour une période initiale de 15 ans qui pot être prolongé jusqu’à 15 ans supplémentaires.

Le carnet de commandes contractuel de Cellnex Telecom croît de 50% par rapport à 8 000 millions (niveau actuel) à 12 000 millions d’euros.

 

 

Leave a Comment


Suivez-nous !
facebooktwitterlinkedintumblr